Commencer par le début : le premier degré commun

Tu débutes en première année de secondaire et tu es un électro-génie en herbe ? Super ! Dès le premier degré commun, tu peux te familiariser avec le monde de l’électrotechnique par des activités d’éveil ou d’initiation scientifique.

Le deuxième degré : un choix plus spécifique

A partir du deuxième degré (3ème et 4ème années), il existe une distinction entre l’enseignement technique de qualification (ETQ) et l’enseignement professionnel (EP).

Si tu préfères une orientation électricité dans l’enseignement technique ou professionnel, différentes possibilités s’offrent à toi.

Il est important de rendre visite à l’école de ton choix avant de prendre une décision définitive. Les professeurs te donneront volontiers plus d’explications par exemple lors des Journées Portes Ouvertes.

Le troisième degré : à toi de choisir

Si tu termines avec succès ta troisième et ta quatrième année, tu auras le choix entre plusieurs orientations. Ici à nouveau, il existe une distinction entre l’enseignement technique de qualification (ETQ) et l’enseignement professionnel (EP).

Compléter et approfondir ta formation grâce à une 7ème année

As-tu terminé ta 6ème année technique ou professionnelle? Tu pourrais envisager de t'inscrire dans une 7ème année de spécialisation. L’objectif ? Compléter et approfondir ta formation en élargissant tes connaissances techniques.

Après la 6ème professionnelle, une 7ème te permet d’obtenir le certificat de l'enseignement secondaire supérieur (CESS), titre indispensable pour envisager des études supérieures.

Combiner l'apprentissage et le travail

Préfères-tu combiner l’apprentissage et le travail ? Alors, l’alternance, c’est peut-être ton truc !